Comment rédiger un voice-over ?

Votre contenu en vidéo : Comment rédiger un voice-over ?

La vidéo fait désormais partie de la majorité des stratégies de contenu. Rien de tel que de présenter votre contenu de manière visuelle pour transmettre votre message. Mais comment rédiger un bon texte de voice-over ? Rédiger un article et écrire un texte de voix off sont en effet deux disciplines totalement différentes. Nous vous donnons quelques conseils pour vous aider à rédiger votre voice-over.

1. Captez l’attention

Sur internet, les distractions sont multiples. Notre attention est très limitée. Il vous revient donc de captiver d’emblée votre audience. Construisez votre texte en trois volets :

  • Problématique : Dès le début de la vidéo, affirmez clairement votre sujet et pourquoi il est intéressant pour les spectateurs. Vous n’avez que quelques secondes avant qu’ils ne zappent, profitez-en !
  • Solution : Une fois votre problématique établie, donnez rapidement votre réponse ou solution. Ne rajoutez les détails que par la suite : si les auditeurs décrochent à ce moment, ils auront entendu l’essence de votre message.
  • Explication : Ceux qui continuent à visionner marquent leur intérêt. À vous de démontrer votre connaissance en la matière.

2. Écrivez comme ils parlent

Et non comme vous parlez ! En votre position d’expert, il est parfois difficile de discerner ce qui est compréhensible par une personne extérieure et ce qui ne l’est pas. Avant d’enregistrer votre texte, faites donc le test auprès d’un collègue ou d’un proche : est-ce compréhensible par le commun des mortels ? Oubliez également les phrases à rallonge et les sous-subordonnées. Il s’agit d’un texte qui sera lu, rédigez-le dans ce sens. Avec toutes les pauses et interjections qui le caractérisent.

3. Faites attention au rythme

L’ordre des éléments de votre voix off détermine l’ordre d’apparition de ces éléments à l’écran (ou inversement). Prenons un exemple : une des vidéos que nous avons réalisées pour Informazout explique le fonctionnement de la combinaison chaudière au mazout et chauffe-eau solaire.

L’ordre d’une phrase comme « Cette hausse de température est détectée par une pompe, qui active la circulation du liquide vers un réservoir de stockage d’eau. » y est crucial. En effet, l’animation suit le sens logique de l’installation : d’abord les panneaux solaires qui accumulent la chaleur, ensuite le réservoir d’eau et sa pompe qui stockent l’eau chauffée. Une alternative telle que « La circulation du liquide vers un réservoir de stockage d’eau est activée par une pompe lors d’une hausse de température » ne serait pas logique pour le déroulement de l’animation.

4. Limitez-vous

Si vous diffusez vos vidéos en ligne, rares sont celles de plus de 3 minutes qui sont regardées dans leur entièreté. Limitez-vous et tentez de vous fixer une durée maximale pour l’ensemble de vos vidéos. Tout particulièrement sur les réseaux sociaux, évitez de dépasser la minute, quitte à réaliser deux versions d’une même vidéo : une courte pour les réseaux sociaux et une longue pour le reste de votre communication. Pour savoir quelle longueur votre texte doit avoir, fiez-vous à la règle suivante : une explication posée demande un rythme de 125 mots par minute. Adaptez ce nombre au rythme voulu pour votre vidéo !

Maëlle Salmon, Editorial Project Manager
Maëlle Salmon, Editorial Project Manager

Maëlle Salmon

Editorial Project Manager